Safir Hauts-de-France

Société des auteurs réalisateurs de films indépendants en région Hauts-de-France

Olivier Fély Biolet

En 2014, après 20 années passées dans le monde de la justice et de l’entreprise, Olivier Fély-Biolet décide d’utiliser une caméra comme nouveau moyen d’expression pour parler de ses expériences et de ses engagements. Il étudie donc le cinéma à Paris 1 La Sorbonne, dans le Master dirigé par le cinéaste Frédéric Sojcher et le critique N.T. Binh, où il rencontre de nombreux professionnels du cinéma et écrit ses premiers scénarii de courts-métrages dans l’atelier de Claire Vassé.

En 2016, il réalise son premier film, "L’Air d’un oubli", une romance en huis-clos avec Marina Vlady et Jean-Claude Deret-Breitman, produit par VIGO Films. Entre 2015 et 2018, il est assistant-réalisateur sur le long-métrage de Vincent Glenn, "Enfin de bonnes nouvelles", ainsi que sur quatre courts-métrages dont deux ont été diffusés sur France 2. Il tourne également deux films institutionnels et collabore au long-métrage de Virginie Verrier, "A 2 Heures de Paris". Son scénario de long-métrage de fiction, "Johatsu - Les Évaporés" est sélectionné par la Maison des Scénaristes lors du 70ème Festival de Cannes.

En 2019, il réalise "Il fallait le faire !" un court-métrage documentaire historique sur les souvenirs de Résistance de Gilbert Harny. Actuellement, il développe l’écriture du long-métrage "Le Temps qui reste", une comédie musicale se déroulant entre 1914 et 1945, et il réalise le documentaire "Ce que nous ne savions pas", un film écrit par Jérôme Adam et produit par J’en Crois Pas Mes Yeux.